Logo de Plérin sur Mer
Journées du Patrimoine

Du 16 au 28 septembre, le service culturel s’associe à l’Association Historique du Raincy et du Pays de l’Aulnoye pour une exposition sur le canal de l’Ourcq.


« Sur l’onde orchéenne glissait, lisse et noire, une péniche que saluaient, du frémissement de leurs feuillages, les augustes statues riveraines  ». Ph.D

Au début du XIXe siècle, Paris manquait d’eau. Le 19 mai 1802, le Premier Consul, Napoléon Bonaparte, allait y remédier en signant un décret qui allait aussi changer les rapports de la commune de Vaujours avec ses voisines en créant le canal de l’Ourcq.
Après son premier objectif atteint, l’alimentation en eau de la capitale, le canal devint une artère importante pour les contrées traversées. L’agriculture, les industries, le commerce profitèrent de ce moyen de communication. Les riverains en firent le lieu de promenades bucoliques et de loisirs (pêche, baignade, canotage). Et le canal tint une place dans les grands évènements. Après une baisse d’intérêt de quelques années, le canal de l’Ourcq est redevenu un centre d’activités de toutes sortes. En 1822, après dix-huit ans de labeur, son constructeur, Pierre-Simon Girard, concluait ainsi son ouvrage : « Heureux d’avoir assez vécu pour être témoin de l’achèvement d’un des plus grands ouvrages de mon temps ».

Pour en savoir plus sur le Canal de l’Ourcq, venez contempler l’exposition qui se tiendra du 16 au 28 septembre à la Maison du Temps Libre.

Info +
Service culturel
01 49 63 35 39