agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

L’école à distance pendant le confinement

Revenons sur les semaines passées. Les parents des jeunes Valjoviens scolarisés de la grande section de maternelle au CM2 communiquent régulièrement avec leur enseignant, par mail.

Revenons sur les semaines passées. Les parents des jeunes Valjoviens scolarisés de la grande section de maternelle au CM2 communiquent régulièrement avec leur enseignant, par mail. Devoirs mais aussi activités ludiques ou sportives leur ont été proposés. Le corps enseignant s’est mobilisé malgré la distance physique qui l’a séparé des élèves. Chaque instituteur, parent et enfant ont dû faire au mieux avec le matériel dont ils disposaient et leur degré de connaissance en informatique.

Comment se sont déroulées les semaines passées de confinement et d’enseignement à distance ? Monsieur MATO, instituteur de 26 élèves de CE2 à l’école Jules Ferry, nous a livré son expérience. Face à la singularité de la situation, il a su s’adapter et tisser un véritable partenariat avec les parents d’élèves. Il a organisé une nouvelle manière de travailler afin d’assurer la continuité pédagogique tout en favorisant les capacités relationnelles de ses élèves. Chaque lundi, mardi, jeudi et vendredi matin, ses élèves ont reçu un message titré "Good Morning Valjovifs" contenant le planning d’activités pédagogiques de la journée, un bulletin météo et un billet d’humour. Afin de faciliter la transmission des ressources aux élèves, l’enseignant a mis en place un padlet (mur virtuel pouvant contenir un panel de documents). Il a également réalisé des tutoriels sous forme de vidéo. Pratiques et ludiques, ces vidéos ont l’avantage de maintenir un lien puisque l’élève peut entendre la voix de son enseignant. Il a organisé des concours photo sur des thèmes tels que "Sauter de joie". Après avoir invité ses élèves à lui transmettre une courte séquence vidéo d’eux en train de danser, il a créé un clip vidéo sur la chanson de Christopher Cross All right, opus sur lequel ils avaient prévu de réaliser un spectacle. Il a lancé des sessions de chats pour favoriser les échanges. Il a continué d’alimenter chaque vendredi le blog tenu depuis septembre 2019 afin que les parents disposent d’un aperçu de la vie hebdomadaire de la « conficlasse ». Tout ceci, dans le but de maintenir les liens avec et entre ses élèves. Pour illustrer ces actions, ci-après des photos des outils pédagogiques utilisés (tutoriel, lettre, mail, etc.).

La ville salue l’investissement des enseignants, qui malgré différentes méthodes d’apprentissage distanciel mises en place à tire-d’aile, font de leur mieux et encouragent leurs élèves à continuer de s’instruire depuis leur domicile.

Concluons cet article par les mots qu’un parent d’élève a adressé à Monsieur MATO : "Vous êtes le fil conducteur qui permet à mon enfant de garder un pied et le cœur dans le réel." Tout comme les soignants et bon nombre d’autres professionnels, les enseignants sont des acteurs engagés dans la crise.