agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Perturbation des transports

Du 3 avril au 28 juin, les Franciliens vont être confrontés à de fortes perturbations dans les transports. La Région d’Île-de-France propose des solutions alternatives pour faciliter ou limiter les déplacements des Franciliens : covoiturage gratuit, carte des espaces de coworking...

A la suite d’un appel à la grève de l’intersyndicale des cheminots de la SNCF (CGT-Cheminots, Unsa-ferroviaire, Sud-Rail, CFDT-Cheminots), les Franciliens vont être confrontés à de fortes perturbations dans les transports dès le 3 avril, et ce pour une durée de 3 mois jusqu’au 28 juin prochain.

Dans ce contexte, Valérie PECRESSE, Présidente du Conseil Régional, est intervenue intervenue auprès du Gouvernement afin qu’il s’assure que le service minimum soit respecté conformément à la loi votée en 2007. Si tel n’était pas le cas, Mme PECRESSE annonce qu’elle exigera de la SNCF le remboursement de tous les voyageurs.

Mme PECRESSE a demandé à la SNCF de fournir aux voyageurs touchés par ces mouvements sociaux une information voyageurs de qualité afin de leur permettre de s’organiser.

En parallèle, avec ses équipes de la Région et d’Ile-de-France Mobilité, Mme PECRESSE a travaillé sur des solutions alternatives pour limiter autant que possible la gêne occasionnée par cette grève. Deux dispositifs ont ainsi été mis en place :

- La gratuité du covoiturage depuis le 22 mars, jour de la grève des fonctionnaires, grâce à un partenariat avec huit sociétés de covoiturages. Les chauffeurs doivent s’inscrire sur l’une des huit plateformes partenaires (liste complète sur www.vianavigo.com) pour être intégralement remboursés du trajet effectué. Ce dispositif est également gratuit pour les passagers qui peuvent dès à présent réserver leur trajet gratuit en se connectant sur www.vianavigo.com.

- La Région est également très mobilisée pour encourager la pratique du télétravail. Dans ce sens, une cartographie interactive de l’ensemble des lieux de télétravail mis à disposition des Franciliens a été publiée sur le portail de la Région. Une sensibilisation auprès des principaux employeurs franciliens a également été faite.