agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Les carrières de gypse de Vaujours

La colline de Montauban ou Montagne Blanche tiendrait-elle son nom de la pierre à plâtre ? Hameau partagé entre les seigneuries et les paroisses de Vaujours et Coubron, c’est, notamment, sur les différentes carrières de ce territoire qu’est extrait le gypse qui fait la renommée de la région.

En savoir plus sur les carrières de gypse de Vaujours

En effet, l’histoire du plâtre fait partie intégrante du patrimoine industriel de la ville de Vaujours, qui accueille l’usine Placoplatre depuis 1946. L’implantation d’usine près des gisements de gypse commence dès la fin du 19e siècle afin de réduire les coûts de transport. Entre les deux guerres mon¬diales, l’exploitation souterraine est très intense, ceci grâce aux nouvelles techniques qui apparaissent peu à peu. Les entreprises investissent dans de nouveaux équipements pour faire face à la demande croissante dans le secteur du bâtiment.

En 1946, alors que la Seconde Guerre Mondiale vient de se terminer et que la reconstruction des villes est une priorité nationale, la société Lambert Frères & Compagnie, les Etablissements Poliet & Chausson et la Société des Plâtrières Modernes de Grozon créent ensemble la société Placoplatre dans le but de produire et de commercialiser la plaque de plâtre qui répond, selon les frères Lambert, pleinement aux besoins de la reconstruction. Depuis le néolithique, le gypse sert aux aménagements de nos lieux de vie. Près de 70% des réserves françaises de gypse se situent dans le bassin parisien, il n’est donc pas rare de retrouver l’utilisation de ce minéral dans la construction de certaines bâtisses de la région. L’église Saint-Nicolas de Vaujours fut par exemple revêtue d’un enduit de plâtre entre 1769 et 1969.

L’Ancienne Tour de 1903 fut, quant à elle, construite en moellons de gypse et recouverte de ciment. Grâce à l’industrialisation de la fabrication des produits à base de plâtre au 20e siècle, ce matériau n’a cessé d’évoluer pour devenir un élément incontournable de l’aménagement intérieur. Aujourd’hui près de 300 millions de m² de plaques de plâtres sont utilisées chaque année.Soixante-dix ans après le démarrage de la production, l’usine de Vaujours est le premier site de transformation de gypse au monde. Avec un million de tonnes de gypse transformé par an, elle représente à elle seule 25% de la production nationale de l’industrie plâtrière et 50% de celle de l’Ile de France. Elle est aujourd’hui alimentée par 2 carrières : la carrière souterraine de Bernouille et la carrière à ciel ouvert de Le Pin-Villeparisis.