agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

L’avenir du parc de la Poudrerie

Dans un contexte où le devenir du Parc de la Poudrerie demeure incertain, les élus de Vaujours réaffirment leur détermination à défendre cet espace forestier connu pour être un parc d’exception classé au titre de la loi du 2 mai 1930 et intégré au site Natura 2000 de la Seine-Saint-Denis. Ce lieu est incontestablement NOTRE poumon vert !

Que se passe-t-il ? Quelle question se pose sur le parc de la Poudrerie ? Propriété de l’état, ce parc a été géré successivement, depuis l’arrêt des activités militaires et poudrière, par l’état, la Région et aujourd’hui par le Département de la Seine-Saint-Denis. Au 31 décembre 2016, la convention qui délègue la gestion du parc au département de la Seine-Saint-Denis prendra fin et à ce jour, aucune solution n’est retenue pour garantir l’ouverture du parc de la Poudrerie. Il est donc urgent d’agir !

L’inquiétude sur le devenir du parc est forte et traduit l’attachement des Valjoviens à ce site très fréquenté ainsi qu’à ce patrimoine naturel et historique remarquable mais fragile.

Les Maires de Vaujours, de Livry-Gargan, de Sevran, de Tremblay-en-France et de Villepinte, les Présidents des établissements publics territoriaux du Grand Paris - Grand Est et Paris Terre d’Envol, ainsi que le Président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis, ont élaboré un projet d’Avenir ouvert et détaillant les ambitions du parc. La ville a d’ailleurs participé activement à la rédaction de ce projet.

La préservation du patrimoine naturel et bâti du Parc de la Poudrerie et la mise en œuvre de ce projet d’Avenir nécessitent d’obtenir enfin des réponses de l’état sur des questions maintes fois posées portant sur les sujets suivants : état de la pollution et comptabilité avec les usages actuels et futurs, mise en œuvre des mesures de sauvegarde des bâtiments en état de péril et conditions futures de gestion du site.

La municipalité de Vaujours exige que cesse l’incertitude planant sur l’avenue du Parc et qu’une réponse claire soit apportée. Elle demande également à ce que les Maires et les Présidents des collectivités territoriales réunies autour du projet d’Avenir soient reçus collectivement par l’état dans les meilleurs délais, afin de statuer sur les préalables et sur les actions et financements nécessaires à la pérennité du Parc de la Poudrerie.

Téléchargez le document "la ville s’adresse à vous" en cliquant ici et le communiqué sur le rassemblement du 18 septembre en cliquant ici. Retrouvez les photos du rassemblement du 18 septembre 2016 dans l’album en cliquant ici.

A l’issue du rassemblement du 18 septembre 2016, les 4 maires ont rédigé un courrier à l’attention de Madame Ségolène ROYAL, Ministre du développement durable et de l’énergie. Découvrez ce courrier en cliquant ici.