agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Contribuons à la lutte anti-vectorielle en Seine-Saint-Denis

L’Agence Régionale de Santé sensibilise la population aux moyens mis en place pour lutter contre les organismes nuisibles et vecteurs de maladie, comme le moustique Tigre.

La Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles (FREDON) et l’Entente de Lutte et d’Intervention contre les Zoonoses (ELIZ) ont été désignées comme opérateur par l’Agence Régionale de Santé (ARS) pour surveiller le territoire au niveau du département, répondre aux signalements de particuliers signalés sur la plateforme www.signalement-moustique.anses, investiguer, intervenir autour des cas d’arbovirose et sensibiliser les collectivités et le grand public. Cet opérateur est notamment amené à intervenir sur les plateformes aéroportuaires de Paris-Charles de Gaulles et de Paris-Le Bourget.

Concernant le développement du moustique Tigre et à la transmission des arboviroses (Dengue, Chikungunya, Zika), il existe des mesures barrières détaillées sur le site de l’ARS (www.ars.sante.fr). Certaines régions, comme les Territoires d’Outre-Mer connaissent actuellement un contexte d’épidémie. Le moustique tigre est présent et actif également en Île-de-France, où cependant aucun cas de transmission de virus par ce moustique n’a été observé.